Compte rendu de la rencontre avec Laurent Gaudé : avec photos, films…du 30 septembre à Ville !

L Gaude
 
Un auteur voyageur qui reviendra !
Nous avons rencontré Laurent Gaudé dont nous lisions les livres avec émotion depuis le choc que furent ses premiers romans,  à Lumio, au Clos Suzzoni où la mairie de Lumio et le maire, Etienne Suzzoni,  nous avaient accueillis de façon inoubliable, comme toujours.
Ce jour-là, il y avait  deux prix Goncourt réunis puisque Jérôme Ferrari, parrain de ce rapprochement, était des nôtres ! C’e n’est pas si fréquent  ; c’était en 2015 et plus de 200 personnes avaient fait le déplacement pour voir ces favori de bien des lecteurs !
Nous l’avons reçu ensuite  avec la mairie de Bonifacio,  en 2016, invité d’honneur  avec Marco Biancarelli (Jérôme Ferrari était dans le public ) : magnifique rencontre à l’Espace Saint-Jacques, avec Alain di Meglio pour tout orchestrer !
Et aujourd’hui on s’était donné rendez-vous à Ville de Pietrabugno  et avec la mairie et l’association Cultura è animazione, on a pensé un café littéraire comme on est nombreux à les aimer : simplicité, sens du partage, chaleur humaine et beaux livres ! L’auteur nous a embarqués, avec lui on a franchi des continents et pourtant, partout, c’est l’homme qu’on a vu !
Michel Rossi, maire de la commune , artiste et lecteur de Laurent Gaudé, avait souhaité  ce moment et a été très heureux de cette rencontre qui nous a tous enrichis !
Merci à tous ceux qui étaient là, qui suivent, soutiennent, aident …Inseme, ci campemu !
Laurent Gaudé à Erbalonga le 29 septembre 2017
IMG_20170930_001952_resized_20171001_102345297
 
 

2017-09-30L Gaude

Salle des fêtes de Ville de Pietrabugno, hameau de Guaitella, le 30 septembre 2017 :

Des voitures garées un peu anarchiquement, des gens pressés, des amis qui se retrouvent, des personnes affairées qui déplacent des chaises, un panneau jaune sur lequel quelques lettres au feutre donnent le nom de l’invité du jour, Laurent Gaudé ; un grand parking dessous, du monde sur une immense terrasse vers la mer  on sait alors qu’on y est, que c’est la même passion de la lecture, le même sens du partage, la même admiration pour l’écrivain qui guident ceux qui cherchent le lieu pour s’installer

th22090025_10212443929165287_3527400655833561417_n

 
Une 2 chevaux à mi chemin confirme qu’on ne s’est pas trompé !
Resized_20170930_174427
 
 
IMG_3543.jpg
La salle,  grande, à la vue remarquable,  est vite pleine avec près de 130 personnes assises et on s’inquiète de savoir s’il faudra encore quelques chaises.
IMG_3544
Panneau créé pour l’occasion qui deviendra un élément important dans cet endroit car il traduit la volonté affirmée de promouvoir la culture au sens le plus large à Ville de Pietrabugno.
Laurent Gaudé, un peu à l’écart, répond aux questions de Michel Maestracci, journaliste (Corse Matin).
article paru le 1er octobre 2017 dans Corse matin
L Gaude 2017
Son œuvre, publiée chez Actes Sud,  est déjà très importante : 9 romans, 15 pièces de théâtre, 2 recueils de nouvelles, un recueil poétique



si vous avez des commentaires à faire ou même  des photos de ce moment à nous adresser , nous les recevrons très volontiers à amusanostra@gmail.com et s’ils  conviennent, nous les posterons dans ce compte rendu avec votre nom (ou non, comme vous le souhaiterez)

 

Ici  4 vidéos de la rencontre :

 
1

2

3

4

 
 
 

 Mais déjà l’article du Corse Matin, notre quotidien, que nous remercions pour l’éclairage apporté à cet événement ; 2 octobre, compte rendu de ce moment exceptionnel par Michel Maestracci :

Lundi_02_octobre_2017.png

Commentaires de participants sur les réseaux sociaux :

Janine Vittori

Hier soir à E Ville di Pietrabugnu nous avons vécu un grand moment. Michel Rossi , le maire, et toute son équipe avaient intelligemment disposé la salle pour que la rencontre organisée par la commune en partenariat avec Asso Musanostra se déroule dans les meilleures conditions.
Car nous recevions Laurent Gaudé.
De rencontre en rencontre, de Lumiu au Clos Culombu en 2015 à Bonifaziu en 2016, à Ville cette année , sa présence ne finit pas de nous enchanter.
Chaque année nous sommes sûrs d’avoir touché un sommet et pourtant chaque année ses mots nous émeuvent un peu plus et enthousiasment le public.
Hier j’avais très mal à la tête mais jamais je n’ai pensé « Pourvu que ça finisse vite! » .( Lucia Memmi m’avait fait l’ochju ancu di grazia)
J’ai aimé le recueil poétique De sang et de lumière.
Dans une langue simple , pure et musicale l’auteur nous parle du « monde d’aujourd’hui « . Il nous fait toucher  » la sueur » et sentir  » l’effroi » mais il éclaire notre monde et nous préserve du désespoir.
Je n’ai pu m’empêcher en lisant son recueil de penser à la voix de Nicolás Guillén
Sombras que sólo yo veo,
me escoltan mi dos abuelos.

África de selvas húmedas
y de gordos gongos sordos …
-¡ Me muero !
( Dice mi abuelo negro).
Agua prieta dé caimanes,
-¡Me canso!
( Dice mi abuelo blanco)

Petra Alta très beau moment et très bel auteur. un pur plaisir!
 
Retweeted AnneMarie Sam (@annemarie_sam):
Musanostra : Rencontre avec Laurent Gaudé double Prix Goncourt et proche de ses lecteurs 👏👏👏. Merci à lui et au public si nombreux ! https://t.co/Mgb0hx4OO
 
 
Marie-Do Bacchini a partagé la publication de Raymond Mei.
Une très belle soirée en présence d’un écrivain dont le talent et les qualités humaines ne peuvent laisser indifférent. Nous retiendrons également le bel hommage qu’il a rendu à l’Asso Musanostra(bien mérité )💘💘💘
+5
Raymond Mei CAFÉ LITTÉRAIRE MUSANOSTRA
Il y avait foule hier soir (plus de cent personnes) pour ce nouveau Café Littéraire Musanostra qu’on ne présente plus puisqu’il est la référence littéraire corse depuis une décennie.
Il a fallu prendre de la hauteur pour assister à un grand moment de détente littéraire car, en effet, l’Association recevait un grand écrivain français Laurent Gaudé à Ville-di-Pietrabugno, au-dessus de Bastia.
Cette commune est d’ailleurs un haut-lieu (dans tous les sens du terme) de la littérature. Outre le poète et écrivain Ghjuseppu-Lisandro Mattei, elle est le berceau de Sébastien Nicolaï plus connu sous le nom de Sebastianu Dalzeto, auteur de « Pesciu Anguilla », premier roman en langue corse.
Laurent Gaudé, écrivain, romancier, dramaturge, poète, nouvelliste…présentait entre autre sa dernière œuvre: un recueil de poésies « De sang et de lumière », poèmes engagés à l’humanisme ardent, à la sincérité poignante, nourris de ses nombreux voyages.
Chantre de la liberté, L. Gaudé en est déjà à 45 ans, à son 9ème roman, dont « Le Soleil des Scorta », prix Goncourt 2004. Il n’a de cesse d’explorer le vaste territoire de l’imaginaire et de l’écriture.
« Les hommes ne sont beaux que des décisions qu’ils prennent ! » (Eldorado, 2006).
J’ai eu grand plaisir à me replonger dans cette atmosphère unique que la présidente Marie-France Bereni Canazzi sait si bien traduire et à retrouver des visages connus.
Victime de son succès, Musanostra possède à présent une revue littéraire corse numérique et papier dans l’esprit convivial et ludique, et à la portée du public le plus large.
Sous le flot des questions pertinentes après deux heures d’échanges, l’auteur-invité L. Gaudé aura le mot de la fin en louant l’Association Musanostra en ces termes:  » non seulement vous organisez des rencontres mais en plus vous formez les esprits ! ».
Quel plus bel hommage pouvait-on espérer pour Musanostra
AnneMarie Sam‏ @annemarie_sam 30 sept. Musanostra :
Rencontre avec Laurent Gaudé double Prix Goncourt et proche de ses lecteurs . Merci à lui et au public si nombreux !
IMG_3546
 
 
A la fin de la rencontre, la voix de Jacky Micaelli, chanteuse décédée  il y a peu, s’est élevée avec la chanson de L Ferré traduite par Jacques Fusina « Quellu affissu ziffratu »
Une magnifique interprètation
 

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *