Concours d'écriture annuel pour les moins de 18 ans (Prima musa)

Le texte primé cette année s’intitule
Terreur nocturne ; il sera publié dans une prochaine revue Musa Nostra
Il a été écrit par O. Lanfranchi qui recevra au mois de juin, à Bastia, le prix de 300 euros
 
Cette année, nous avons reçu peu de textes de jeunes auteurs consacrés aux deux thèmes proposés, le combat et le secret.
Moins d’une dizaine…Ce concours en français sera abandonné par manque de participants. Il n’y aura pas d’édition 2018/19

2 thoughts on “Concours d'écriture annuel pour les moins de 18 ans (Prima musa)”

  1. Si vous avez reçu peu de textes, c’est petu-être à cause de la jauge d’âge… tout le monde n’est pas Rimbaud, et avec le Bac, 18 ans, c’est très jeune. Je serai pour le rééduter l’année prochaine, mais pour les moins de 25 ans… et d’en proposer un autre – même sans prix en argent – pour toutes classes d’âge/
    Sophie Demichel-Borghetti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *