LA DISPARITION D’UN GRAND GEOGRAPHE Hommage à Marcel Roncayolo

par Jean-Dominique Beretti

Le 13 Octobre 2018 s’est éteint Marcel Roncayolo grand géographe français qui a dirigé de nombreuses thèses .

Ce chercheur avait des liens importants avec la Corse où il venait souvent. Il est né le 24 mars 1926 à Marseille et il a épousé la fille du professeur Paul Arrighi.
Citons l’hommage rendu par un grand quotidien :
« Marcel Roncayolo reste comme l’un des pionniers en France d’une approche interdisciplinaire de sa spécialité. La géographie était, selon ses mots, sa « discipline de rattachement ». Mais il ne l’entendait que mêlée aux autres sciences sociales et notamment aux temps de l’histoire, longs ou courts, inextricables, pour lui, de la notion d’espaces. »1.

Nous avons retenu de sa longue bibliographie le travail de direction et sa collaboration à un ouvrage collectif sur la ville 2.Ce volume est le tome 5 de l’histoire de la France urbaine éditée sous la direction de Georges Duby . On y reprend une réflexion argumentée sur l’évolution des villes en France depuis la deuxième guerre mondiale .La démarche est historique et géographique à la fois . C’est un ouvrage de référence avec un index édité en 2001et 2014 .
Pour l’historien Jean-Pierre Rioux il s’agit d’un « somptueux ouvrage collectif qui va des années 50 à nos jours » .Dans une analyse critique il y résume le constat fait par les auteurs : l’urbanisation ralentit , on parle de « décélération » qui s’accompagne d’ « étalement spatial désordonné » . Distinguer un espace péri-urbain d’un espace rurbanisé n’est pas aisé . Les co-auteurs de l’équipe de Marcel Roncayolo ont pris le parti de refuser les théorisations englobantes . Passé et présent sont liés .Face à des « politiques urbaines déréglées » on décrit la crise urbaine…Ce livre offre une réflexion sur une «  ville en crise existentielle » . L’ouvrage est toujours d’actualité dans la mesure ou la réflexion abolit le cadre figé de l’histoire immédiate et s’engage sur les voies de la prospective .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *