Fabulla et Koan numéro 5

par Marianne Laliman

Fabulla et Kôan naviguent ensemble pour leurs numéro 5 respectifs dans une Revue réversible, originale et soignée parue à la fin de l’année 2018

.Dans un futur proche la Méditerranée est asséchée, vidée. C’est le point de départ proposé cette fois par Fabulla pour laisser libre cours à l’imagination et au verbe débridés des auteurs.

Six illustrateurs réinventent également le Mare Nostrum déshydraté. « Une nouvelle anatomie sans eaux pour un décorps à coeur ouvert sur la mer asséchée« . Navigant autour de ce thème, la revue intègre des interviews sur le transhumanisme ou les déplacements de populations. On retrouve le fil de l’eau dans les textes choisis par l’équipe de Kôan, signés par des auteurs d’ici et d’ailleurs.

« Qu’importe le genre : poésie, correspondance, théâtre ou mésologie » nous dit XDDC, « chacun écrit pour gagner sur la vie et pour donner de soi, pour partager avec autrui, proposer un sens au monde« .

L’eau et les hommes encore pour les artistes dont les oeuvres variées enrichissent ce numéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *