Affichage : 1 - 14 sur 14 RÉSULTATS
Agenda

Le malentendu amoureux – Conférence de fin d’année Musanostra

Pour cette troisième année, la conférence de fin d’année de Musanostra aura pour thème le malentendu amoureux. Elle sera suivie d’un apéritif dînatoire en compagnie des membres du bureau et des adhérents de l’association. Dans ses Journaux intimes, Baudelaire écrit : « Le monde ne marche que par le malentendu. C’est par le malentendu universel que …

Publicités
Agenda Littérature corse récit de vie Rencontre Revue Revue numérique

Agenda du début de 2019 : Rencontres, conférences, dédicaces…

          

12 janvier, 17h, Musée de Bastia

Samedi 12 à 17H, Musée de Bastia, Auditorium, conférence de Jean-Guy Talamoni à l’occasion de la parution de son essai Le Républicanisme corse (Albiana )  . Entrée libre, librairie sur place , dédicaces, apéritif.

Rendez-vous MUSANOSTRA AVEC DATES, HORAIRES, LIEUX…

Samedi 12 janvier ,à 17H au Musée de Bastia : conférence/dédicaces de Jean-Guy Talamoni, suivi d’un apéritif 

19-01,16H30, à AL Oenothèque Bastia (rue Notre Dame de Lourdes), dédicaces auteurs de Corses de la diaspora , en présence du responsable de l’association Corsica Diaspora, dont le président était Edmond Simeoni !

Mardi 05-02, à 14h30, salle des congrès, théâtre de Bastia, rencontre avec l’écrivain Simonetta Greggio au Festival du Film italien de Bastia, avec la participation de Jean-Noël Pancrazi

Agenda Rencontre Revue numérique

2018 : 3e rencontre au Musée de la Corse avec Jérôme Ferrari- Mercredi 14 novembre ,

Jerome-Ferrari.jpg

 

 

 

 

 

 

Compte rendu Jérôme Ferrari

Jérôme Ferrari, dernier invité le 14 novembre du cycle de conférences littéraires « Voyages, exils et identités »  organisé au Musée de la Corse par la médiation culturelle, en partenariat avec notre association, MusaNostra, a abordé le thème frontalement : il a tout simplement raconté sa vie. Une vie d’exil, de voyages et de recherches autour de l’identité corse. Un sujet donc fait pour lui et un joli moyen pour nous de revisiter ses personnages et ses intrigues romanesques, assis, groupés dans la salle confortable du Musée, progressivement assombrie par la nuit. Et comme, le 14 novembre, il y a longtemps que les touristes sont partis, on a eu l’impression de recevoir ses confidences.

Né et « élevé » à Vitry-sur-Seine, une banlieue de l’est parisien, la Corse a longtemps été le lieu de toutes ses vacances, comme il nous le précise pour expliquer qu’il n’avait qu’une envie :  y vivre. Ce qu’il fait une fois ses études terminées.
Cet exil imaginaire, en rien comparable au drame des émigrés, forge un sentiment identitaire qu’il explore dès son arrivée à Porto-Vecchio. Jeune professeur de philosophie, il s’engage dans les mouvements nationalistes au milieu des années 80, au moment où le rêve se fissure de toutes parts. Les bandits d’honneur et les vierges effarouchées n’existent que dans les livres et les hivers à Porto-Vecchio sont longs. La Corse fantasmée a du plomb dans l’aile. Le voilà donc qui saute sur la première occasion pour aller enseigner ailleurs. Ce sera l’Algérie, un pays dont il n’attend rien et qui du coup lui donne tout. L’Algérie lui ouvre les yeux sur la réalité post-coloniale et vues de l’autre côté de la Méditerranée, les revendications identitaires insulaires lui paraissent bien nombrilistes.

Pourtant, Jérôme se sent corse. Il aime la langue qu’il a apprise en écoutant les chansons des Muvrini  dans sa chambre d’ado. Traducteur en français des livres de son compagnon des premières années à Porto Vecchio, Marc Biancarelli , il ne dessine pas d’avenir radieux pour notre île, souhaiterait plus de choses concrètes et moins de symbolique, car l’apparition du symbole signe la mort de la tradition vécue dans le présent.

Quand quelqu’un dans le public lui dit qu’il pourrait être le Houellebecq corse, la comparaison l’amuse. Ferrari, le désenchanté ? Oui, son œuvre l’atteste…

S. Cagninacci

 

Agenda Cafés littéraires Festivals littéraires lettres Lingua corsa Littérature corse philosophie Poésie

Festival E Statinate : Littérature, convivialité autour du vin de Patrimonio Entrée libre, apéritif offert (3 dates-à 18h )

Le 24 août, dans le cadre du Festival E Statinate, nous recevrons Stefanu Cesari à 18 h à Patrimonio à la Maison des vins (pour Bartolomeo in cristu, son dernier recueil, paru aux éditions Eoliennes), _________________________________________________________________________________________________ 3 auteurs, 3 dates à retenir ! S Cesari, le 24 La Maison des Vins, Patrimonio P Granarolo le …

Agenda Articles Corse Festivals littéraires Lingua corsa Littérature corse Revue numérique

Piedicroce , E Raghjunate, Programme Salon du livre et du patrimoine de Corse de langue Corse et de langue Française Mardi 14 août 2018 de 15 heures à 22 heures Contacts : Association MusaNostra, amusanostra@gmail.com – tél : 06 10 93 15 11 Association « E Raghjunate »: peri.jerome@yahoo.fr – tél : 06 82 94 70 28

  L’association Musanostra fête cette année ses dix ans d’existence. Elle occupe le terrain de la promotion de la littérature, de langue corse ou de langue française, par l’organisation de cafés littéraires, par des ateliers de lecture ou d’écriture mais aussi par l’organisation d’un concours d’écriture. Autour de la Présidente Marie-France Bereni Canazzi se mobilisent …

Agenda

E Statinate, festival MusaNostra Vin et littérature se poursuit avec Pierre Lemaitre au Clos Culombu !

affiche Pierre Lemaitre2.jpg
Dans le cadre de son festival E Statinate, Musanostra, l’association culturelle bastiaise poursuit sa route des vins qu’elle a entamée au printemps. C’est ainsi que le Vendredi 27 juillet, elle organisera une rencontre littéraire ayant pour invité le Prix Goncourt 2013 Pierre Lemaitre. Cet événement aura lieu au milieu des vignes du Clos Colombu à Lumio. Comme chaque année Etienne Suzzoni accueille l’équipe de Musanostra et tous les lecteurs. L’année 2018 s’annonce d’ores et déjà comme un grand cru. La venue de Pierre Lemaitre constitue un événement exceptionnel. Auteur reconnu de grands polars traduits dans le monde entier, romancier d’excellence avec Au-revoir là haut qui fut consacré prix Goncourt et transposé par la suite au cinéma en 2017 par Albert Dupontel, Pierre Lemaitre apparaît comme l’un des auteurs les plus talentueux de notre époque. En Janvier 2018 est paru aux éditions Albin Michel, Couleurs de l’incendie, dans lequel il poursuit sa grande fresque historique avec la famille Péricourt. Roman dense et lumineux, dans lequel Pierre Lemaitre mêle ingénieusement le récit au documentaire. Révélant à nouveau sa puissance narrative, il allie la fresque picaresque aux influences du polar. Le lecteur y prend goût, se régale et voilà ce qui fait un bon roman.
Ce Vendredi 27 Juillet, de nombreux lecteurs se presseront au Clos Colombu à l’ombre des arbres admirables, ils écouteront avec bonheur Pierre Lemaitre leur parler de son travail, de ses livres. Comme toujours et avec le savoir-faire qui le caractérise, Étienne Suzzoni aura à cœur d’accueillir cette belle assemblée à partir de 18 heures. À n’en pas douter cela sera l’un des rendez-vous incontournables de l’été.