Bande-dessinée de Serge Scotto, Éric Stoffel (scénario), Morgan Tanco(dessin) et Sandrine Cordurié (couleur),c’est une adaptation du roman de Marcel Pagnol

par: Timothée Vialle

Le Temps des Secrets

Le Temps des Secrets est une bande-dessinée tirée du roman du même nom de Marcel Pagnol. Celle-ci relate une histoire identique, à un point près : la rencontre avec la jeune Isabelle qui lui fera découvrir ce qu’est l’amour n’est pas racontée, car elle l’est dans Le Temps des Amours des mêmes auteurs. Cette série de bandes dessinées me plaît beaucoup car elle permet de découvrir facilement les oeuvres du fameux auteur aubagnais.

Les dessins et les couleurs sont magnifiques, relatant bien la beauté des panoramas provençaux.
Les paysages et les corps dessinés de manière onduleuse par Eric Tanco, ce dessin se mariant trés bien avec les ombres marquées de Sandrine Cordurié.
La bande dessinée Le temps des secrets raconte tout comme le roman de Marcel Pagnol, les palpitantes aventures du jeune Marcel durant ses grandes vacances, ainsi que les fameuses deux premières années de collège.

Durant les vacances d’été, Marcel retrouve ses habitudes et son meilleur ami Lili. Il est, malheureusement pour lui, rattrapé par les devoirs de pré rentrée assurés par son père (Joseph Pagnol) et « l’oncle Jules ».
Arrive donc la rentrée en sixième. Comme le dit à juste titre Joseph «c’est une période de ta vie qui vient de se terminer, Marcel». Mais malgré tous les préjugés du jeune garçon qui se demande « s’il n’eût pas
été plus raisonnable de lier des tomates »
, cette rentrée va être le commencement de toutes ces aventures et expériences qui transforment un enfant en adulte.

Et comme Marcel le dit si bien (et je suis totalement d’accord avec lui) « Mes amis formaient mon petit univers, dans lequel se passaient continuellement des évènements d’une importance considérable, bien détachés de nos familles ». Il va donc connaître les terreurs des punitions et des bulletins, l’envie de pouvoir à travers la Société Secrète du Trèfle Rouge , les bagarres et autres aléas de la vie de collégien. Le jeune adolescent crée des liens d’amitié très forts, il va apprendre les sens des mots « confiance » et « entraide ».


Cette histoire me touche particulièrement car, en tant que lycéen, j’ai connu ces années de vie au collège et je trouve beau de retrouver les mêmes histoires, peurs, envies et relations à un siècle de différence. Comme quoi, certains moments sont intemporels, et je pense que ces années inoubliables de
collège et de lycée en font partie.

A lire aussi: La Gloire de mon père

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.