Bouquins Août 2023

Défigurée à l’acide !

Victor Dumiot, ancien élève de l’ENS Paris, rentre en littérature comme un braqueur rentre dans une banque, irruption fracassante dans un univers ouaté.  C est un (jeune) homme qui choisit d’écrire ce que vit une femme, et la puissance d intégration de son  personnage principal, Camille, permet également au lecteur de s’identifier terriblement,  follement, violemment, à cette (jeune) femme défigurée par l’acide un banal jeudi soir, alors qu’ elle s’apprêtait à célébrer la vie avec ses amis.

Commence la descente aux enfers de Camille que les médecins, en la sauvant malgré elle, condamnent à vivre dans un monde dont elle ne fait plus partie.

Exister en enfer 

« Quand on perd son visage on se perd soi-même, on perd le droit d’être soi parmi les autres. La mutilation vous sort de la norme. A mon entrée à l’hôpital je n’étais plus affiliée, plus complètement affiliée, à l’espèce humaine…  ils avaient tous du mal à soutenir mon regard …   je ruisselais de larmes, tout mon corps pleurait, je n’étais qu’un amas de muscles dysfonctionnel, vide à l’intérieur. J’avais éclaté. On m avait tout pris, mon visage, ma vie, mon âme. »

Visage et identité

Cette identification, permise grâce à la puissance évocatrice des mots, des phrases, des images, racontant la destruction, la déconstruction puis la reconstruction à la fois immédiate et lente du visage et de la personnalité de Camille, il lui donne corps à travers Julien, deuxième personnage principal du livre, paumé et malade psychiatrique, qui finira, comme Camille, par y laisser sa peau.
Le livre est court,  ne se lâche plus une fois la première page lue, et mérite que l’on en dise peu. De toute façon,  hormis la trame principale, il n’y a que Victor Dumiot pour pouvoir en dire autant en si peu de pages. 

Caroline Vialle


A voir aussi : https://www.musanostra.com/cosmetique-du-chaos-ou-le-devenir-schizophrene/


En savoir plus sur Musanostra

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Musanostra

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading