BD – Lena-Maria Perfettini chronique la bande-dessinée de GiedRé et de Holly R, La Boîte de petits-pois, publié aux éditions Delcourt.

La Lituanie des années 1960 à 1990, voici un sujet qui peut paraître austère. Pourtant, grâce à une plume comique et des dessins enfantins tracés au crayon, l’auteure-compositrice-interprète GiedRé et l’illustratrice Holly R sont parvenues à rendre cette histoire divertissante, et accessible même aux plus jeunes.

GiedRé y raconte l’enfance de sa mère, puis la sienne au sein de ce petit pays balte, englobé dans la grande URSS. Derrière la naïveté des mots choisis, ne sont pas cachées la dureté de la vie, la peur des arrestations si l’on se risque à critiquer le régime, les années de goulag pour les dissidents politiques… On découvre un monde où toute la population a du travail et un appartement, mais sans avoir pu choisir ni l’un ni l’autre ; où la nourriture est rationnée, où les files d’attente sont la norme pour acquérir le moindre aliment, mais aussi où les combines et l’entraide permettent de trouver les mets les plus rares. En parallèle, nous découvrons la vie des apparatchiks, ceux qui sont « au parti », comme le père de GiedRé. Leurs appartements sont plus grands et mieux équipés, la viande et le café sont facilement accessibles… et, comble de la richesse, ils peuvent manger des petits pois hors réveillon de Noël. « Tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autres » disait Orwell.

Alors que les voyages à l’étranger sont exceptionnels et sont l’occasion de ramener des objets rares, comme une gomme, des échantillons de parfum ou des chewing-gums, la grand-mère de l’auteure souhaite que sa fille apprenne le français, par goût pour la culture et la langue de Zola. Cette initiative aidera par la suite la famille à émigrer ; en effet, suite à l’indépendance de la Lituanie en 1990 et la fin de l’URSS, la petite GiédRé partira pour la banlieue parisienne avec sa mère et son grand frère. Ici, elle découvrira un monde totalement différent, moins oppressif, mais aussi moins solidaire.

Publicités

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *