Le coffre de l’horreur

Dès le début de ce polar de Sandrine Lucchini Charlotte chérie, une jeune femme abasourdie, hagarde, enfermée dans le coffre d’une voiture, tente de redresser son esprit et de retrouver quelques pensées et repères.

Qui l’a enlevée ? Où l’amène t-on ? Pourquoi ? Alors qu’elle tente de comprendre, ce qui lui arrive,  la voiture s’arrête et le coffre s’ouvre.

Un corps est retrouvé quelques temps après , celui d’une jeune femme. L’enquête est confiée à la police qui va tenter de réagir vite et bien. Des questions sont posées : n’a-t-on pas perdu trop de temps alors que la disparition d’une jeune psychologue, Charlotte,  avait été signalée ? 

Couverture du polar "Charlotte cherie" de Sandrine Lucchini

Couverture du roman Charlotte chérie de Sandrine LUCCHINI – Black Lab 2024

D’une identité à l’absence de l’autre , la police cherche…

Qui est la personne que l’on a retrouvée morte, sexuellement violentée ? Est-ce bien celle que l’on recherchait ? Qui a pu lui en vouloir à ce point ? Des traces de violence, externes et internes, en disent long. Pourquoi ce ou ces crimes ? Car on peut être perplexe sur les identités des jeunes femmes disparues ou retrouvées mortes.

L’auteure dont le premier roman , un polar intitulé Tarot sanglant, avait été en lice pour le prix le plus prestigieux du roman policier, connait ce monde , elle travaille souvent avec la police et restitue l’atmosphère des crises.

On découvre  l’ambiance des commissariats, la complexité des relations entre des personnels en sous-effectif, épuisés, qui doivent réfléchir sans se laisser aller à trop d’émotion, anticiper, être méthodiques… L’auteur donne la parole à ces groupes d’enquêteurs, privilégiant les réflexions du capitaine Hippolyte Lebon, son personnage principal.

De dangereux frustrés dans ce polar actuel

Mais ce qui apparait vite, c’est que les criminels qui blessent et tuent les femmes, agissent ici en réseau et se pensent investis de missions ; leur mentor alimente leur haine de celles qui n’ont pas voulu les aimer. Les Incels (hommes célibataires par la force des choses) sont amers, se sentent exclus et nos sociétés créent des bandes de meurtriers sans se méfier. 

Les Incel, sujet de ce polar glaçant

Le phénomène est depuis quelques années très inquiétant, fait d’amertume et de désir de vengeance et il gagne les continents. Les policiers ne peuvent que mener des courses contre la montre.

Charlotte chérie, qualifié de « roman contemporain glaçant  » , révèle combien les femmes peuvent être réduites à  ce qui est considéré comme leur fonction avec une mission leur étant souvent assignée, au prix de leur vie.  

Sandrine LUCCHINI alerte dans ce polar mené tambour battant sur ces nouveaux phénomènes qui rendent dangereuse la vie des bien des personnes 

Lina Robert

A voir aussi


https://www.youtube.com/watch?v=vXd2TBee-zw&ab_channel=27-ARTE

https://fr.wikipedia.org/wiki/Incel


En savoir plus sur Musanostra

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur Musanostra

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading