Le musée de la Corse, à Corte, avait choisi cette année 2021 de privilégier le thème de la voix ; comme chaque année elle avait invité l’association Musanostra à organiser et animer cet automne , aux mois de septembre, octobre et décembre, des rencontres avec des invités prestigieux, reconnus dans le domaine exigeant de l’art lyrique. Ce fut l’occasion d’échanger avec le compositeur franco-suisse Karol Beffa, avec le spécialiste de l’opéra Christophe Rizoud, ainsi qu’avec l’universitaire et critique musical Timothée Picard. Nos invités ont aussi apprécié leur découverte de l’exposition Matisse au musée jusqu’à fin décembre .

Par : Emmanuelle Mariini

Le premier invité, le 11 septembre fut Karol Beffa , écrivain, auteur et compositeur ; il avait choisi comme problématique « Pourquoi aime t on l’opéra ?  »

Cet artiste suisse et français figure parmi les compositeurs les plus joués de notre époque. Il mène conjointement une carrière de compositeur, pianiste, improvisateur mais aussi enseignant chercheur, musicologue. Auteur de près d’une centaine d’opus, maintes fois récompensé pour son travail, il a été élu « meilleur compositeur » aux victoires de la musique classique en 2013 et 2018.

Karol Beffa enfant a été acteur entre sept et douze ans dans plus d’une quinzaine de films. (Il a notamment interprété Mozart à huit ans dans le téléfilm de Marcel Bluwal).

À partir de 5 ans, il entre au Conservatoire du 5e arrondissement de Paris. Où il y étudie le piano, la flûte à bec, le saxophone, ainsi que l’harmonie, la musique de chambre, le jazz, l’écriture et le contrepoint. Il entre ensuite au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris à quatorze ans, en 1988. Il obtient huit premiers prix (harmonie, contrepoint, fugue, musique du XXe siècle, orchestration, analyse, accompagnement vocal, improvisation au piano.

Major à l’agrégation de musique et Maître de conférence

Reçu premier à l’École Normale Supérieure, il étudie les mathématiques, l’histoire (licence), l’anglais (maîtrise), la philosophie (Master à l’université de Cambridge).

Reçu major à l’agrégation de musique en 1996, il enseigne à l’Université Paris IV-Sorbonne (1998-2003) mais aussi à l’École Polytechnique. En 2003, il est docteur en musicologie en soutenant une thèse sur les Études pour piano de Ligeti.

Depuis 2004, il est Maître de conférence à l’École Normale Supérieure. Il a été élu, pour l’année 2012-2013, à la chaire annuelle de création artistique au Collège de France et a soutenu en 2015 une Habilitation à diriger des recherches.

Il a publié plusieurs ouvrages, entre autres Les Coulisses de la création avec Cédric Villani, un ouvrage sur György Ligeti mais aussi Parler, Composer, Jouer. Sept leçons sur la musique, Diabolus in Opéra Composer avec la voix, Une histoire vagabonde des musiciens et de leurs œuvres et enfin Ravel. Un imaginaire musical.

Improvisateur hors pair, il accompagne très souvent des lectures de textes et des films muets.

En  2014, il est le premier pianiste au monde à avoir accompagné l’intégralité de la version restaurée des Misérables d’Henri Fescourt (performance de plus de six heures). En 2019, il est aussi le premier pianiste au monde à improviser en ciné-concert à la Seine musicale.

Karol Beffa met fréquemment en musique des poètes : RonsardClément MarotVirgileApollinaire, RimbaudCharles Baudelaire et bien d’autres.

Karol BEFFA

Ligeti est avec Henri Dutilleux, la plus grande influence de Beffa. Il s’inspire également de musiques actuelles (jazz, pop, funk, techno, country).

Clouds  et  Clocks

La musique de Karol Beffa peut aller dans deux directions : un pôle contemplatif, extatique, au rythme harmonique souvent très lent ; suspension où le temps s’étire (musique de couleurs musicales et de textures) ; et un pôle dynamique, d’une extrême nervosité, motifs courts, ostinati où la musique prend souvent la forme d’un mouvement perpétuel.

Karol Beffa appelle ces deux pôles « clouds » et « clocks », en référence à la pièce Clocks and Clouds de Ligeti.

La création est au cœur de son parcours et de son cheminement artistique : musicale, littéraire, transmission.

Volonté dans sa démarche de rendre accessible la musique et le processus créatif, afin comme il le dit dans sa leçon inaugurale du Collège de France de « mieux entendre » :

« C’est toujours ce dessein d’aider à mieux entendre qui m’a guidé ». « Au fond, l’enjeu est de comprendre l’œuvre d’autrui, de l’aborder avec empathie et d’être touchée par elle ».

En octobre nous avons eu le plaisir de rencontrer Christophe Rizoud qui sous la forme du question réponse nous amena à comprendre ce que sont les 100 maux de l’opéra et quels sont les 130 plus beaux lieux de l’opéra de par le monde

Forumopéra

Christophe Rizoud est titulaire de l’EDHEC Executive MBA et auteur dans ce cadre d’un mémoire sur l’opéra. Il est journaliste musical et président du webzine Forumopera.com.

Il est également membre de jury de plusieurs concours de chant et auteur de 100 maux de l’opéra chez Papiers Musique et du Tour du monde en 130 opéras aux éditions Premières Loges.

Créé en 1999, Forumopera.com est un webzine francophone consacré à l’art lyrique.

Un webzine est un magazine publié sous forme d’un site web, sans contrepartie imprimée.

Ce magazine en ligne est totalement gratuit et tient à le rester. Car c’est une volonté de ses concepteurs afin de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. Les articles sont mis à jour quotidiennement. Le taux d’audience est en constante hausse avec ; il faut quand même le signaler, 160.000 lecteurs par mois et plus de 400.000 pages vues.

De 2007 à 2019, la rédaction est dirigée par Christophe Rizoud qui compte une trentaine de rédacteurs répartis dans plusieurs pays d’Europe.

En 2014, Forumopera.com fait appel au financement participatif afin de mettre en place une nouvelle version du site.

Christophe RIZOUD

La mise à jour qui en découle – permettant notamment aux lecteurs de commenter les articles publiés – accélère d’autant le développement du webzine qui devient ainsi une référence incontournable en matière d’art lyrique.

Une véritable mine de sujets et d’articles passionnants

Christophe Rizoud est l’auteur de plusieurs centaines d’articles sur ce site. Où on y trouve des portraits et interviews d’artistes ; mais aussi des critiques de spectacles, de CD, de DVD, et de livres, des études et reportages ; ainsi qu’une web radio …

Ce site est une véritable mine de sujets et d’articles passionnants autour de l’opéra, traités avec professionnalisme, finesse, humour et amour de cet univers si vaste et si riche qu’est l’opéra.

Le 18 octobre 2021, Forumopera publie un dossier consacré à la Cancel Culture pour la première fois en version papier. Le contenu sera intégralement accessible sur le site le même jour. La version papier a en fait essentiellement valeur de soutien et « de cri d’amour au format papier » !

Emmanuelle MARIINI

Emmanuelle Mariini est musicologue, professeure agrégée de musique. Pianiste, titulaire d’un Master de Musicologie et Études corses et méditerranéennes. En effet, elle est chargée de formation et d’inspection pour l’Éducation Musicale et le Chant-Choral dans l’académie de Corse. Elle participe régulièrement à des conférences, colloques, tables rondes et a publié des articles pour Actes Sud, les Éditions PUF et PUP. Elle est également chroniqueuse pour la revue Musanostra.

À lire aussi : Henri Tomasi, compositeur de musique savante. Par Emmanuelle Mariini

Timothée Picard, notre troisième invité, a donné une conférence le 4 décembre, avec pour problématique « Tordre le cou aux préjugés sur l’opéra « . Ce professeur agrégé de lettres modernes et docteur ès lettres , chargé dans ses nouvelles fonctions de la « veille culturelle », a enchanté l’auditoire.

Timothée Picard est à la fois professeur de littérature comparée à l’Université de Rennes, critique musical et dramaturge. Il est membre de l’Institut universitaire de France. Il est spécialiste de l’étude des représentations de la musique à travers la littérature, les arts (notamment le cinéma) et l’histoire des idées.

Dans sa jeunesse (1986-1999), Timothée Picard a fait partie du chœur d’enfants de l’Opéra de Paris ; il a étudié le violon puis le chant lyrique au CRR de Boulogne-Billancourt. Pendant ses années universitaires, il a pratiqué de manière intensive de la mise en scène de théâtre et d’opéra.

Timothée Picard a étudié à l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (1995-2001). Il a également étudié à l’Institut d’études politiques de Paris, Sciences-Po dont il sort diplômé en 2001 (section administration d’État).

Thimotée PICARD

Il est agrégé de lettres modernes (1999) et docteur ès lettres (2004). Sa thèse de doctorat s’intitule « La littérature européenne face au défi wagnérien, de 1860 à nos jours ».

Critique musical, il collabore au magazine Classica et à L’Avant-Scène Opéra. Il donne de nombreuses conférences, participe à des contributions de programmes dans les maisons d’opéra et dans les festivals d’art lyrique français et étrangers. Aussi, il est codirecteur (avec Emmanuel Reibel) de la collection « Littérature et Musique » aux éditions Classiques Garnier.

Enfin, il est également conseiller artistique et dramaturge auprès d’artistes renommés (Sophie de Lint, Christophe Honoré), et surtout auprès d’institutions prestigieuses (Théâtre Mogador à Paris, et actuellement le Festival d’Art lyrique d’Aix-en-Provence)

Timothée Picard  a écrit ou coécrit un nombre très important d’ouvrages notamment autour de l’opéra.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.