par Raymond Mei


Livre relié de 178 pages, c’est un très bel album surprenant et riche, sur papier glacé.
Il relate l’histoire de la première boisson à la coca. Il s’agit d’un condensé de photos, gravures, images et articles de l’époque.Le créateur du vin Mariani est, comme son nom l’indique, un Corse, Angelo MARIANI (1838-1914), né à PERO CASEVECCHIE, non loin de BASTIA. Le paradoxe est que son invention (1863), de notoriété publique, reste plutôt méconnue par la plupart des compatriotes. A la mort de son père, A. Mariani monte à PARIS pour devenir pharmacien. Il se passionne très tôt pour les vertus de la coca et, à la demande d’un médecin, client de la pharmacie où il travaille, il prépare un
breuvage tonique à base de coca destinée à traiter les problèmes de larynx mais aussi pour lutter contre le surmenage et la neurasthénie.

Il s’agit d’un vin de Bordeaux mélangé à un extrait de feuilles de coca. La boisson est commercialisée sous le nom de « Vin Mariani à la coca du Pérou ». Les produits Mariani vont connaitre une notoriété extraordinaire grâce à la promotion que son inventeur a su leur donner.C’est un « élixir de vie » aux vertus multiples. Au début du 20ème siècle il va se heurter aux critiques des gens qui dénoncent l’utilisation de la cocaïne et à la réglementation de la publicité sur les médicaments.

Une oeuvre qui vous fera tout découvrir sur cette figure exceptionnelle le la science, du commerce et surtout du marketing qui a su développer la notoriété de son produit grâce à des célébrités de l’époque. On se demande, comment un être parvenu à un tel degré de popularité, a pu voir son nom et son oeuvre tomber dans l’oubli le plus total.


Article réédité, première publication Musanostra juin 2011

Publicités

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *