Les jurys du concours 2020 ont attribué leur prix dans toutes les catégories. Retrouvez l’ensemble des vainqueurs, ainsi que les récompenses aux gagnants.

Les vainqueurs

Catégorie langue française

Sous la présidence de Lilia Hassaine, écrivaine, journaliste pour le magazine Quotidien diffusé sur TMC, Musanostra a remis son prix catégorie langue française à Elisa Allari.

Présentation d’Elisa Allari

Née à Bastia où elle a grandi, et après des études à Aix-en-Provence, c’est en maman épanouie de deux enfants qu’Elisa Allari vit et travaille aujourd’hui à Bastia.

Docteur en Sciences humaines et sociales, enseignante passionnée, elle a très tôt baigné dans la littérature. Colette, Vladimir Nabokov, Albert Cohen et Gabriel García Márquez, ont été, entre autres auteurs, les révélations de sa prime jeunesse. Parmi les contemporains, elle a récemment été éblouie par Liv Maria de Julia Kerninon et My Absolute Darling de l’américain Gabriel Tallent. Ses goûts la portent vers les œuvres où flamboient le style et les personnages, la puissance d’évocation et les portraits, la complexité des sentiments et des êtres.

Écrire, pour elle, c’est retranscrire une petite musique intérieure, c’est donner vie et chair aux « voix » qui l’habitent…

Catégorie langue corse

  • Section adulte

Sous la présidence de Marianne Lalliman et de Marceddu Jureczek, le premier prix du concours Musanostra dans la section adulte en langue corse a été décerné à Michel Arrighi.

Présentation de Michel Arrighi

M’hè sempre piaciuta a lettura, a musica di a lingua chì si sente, puru ind’u silenziu di e longhe stonde, solu, cù un libru. Letture abbastanza classiche à mo modu à pena particulare : leghju sempre un grande classicu è, frattempu, libri diversi chì sò, à spessu, libri pulizzeri sopra tuttu d’altrò (Mankell, Padura, Fois). S’o mi  voltu in daretu, vecu chì quatru autori, assai sferenti , mi sò sempre stati à fiancu : Brassens, Erri De Luca, Camus è Char. A lingua Corsa l’aghju sempre parlata, allivatu in Corti in l’anni sessanta, è l’aghju sempre aduprata in famiglia è cù l’amichi, puru in Nizza fendu i mo studii di matematiche. Dipoi ch’o sò vultatu, à a ritirata, in Bastia mi sò rimessu à travaglià la (sopra tuttu chì si sente menu parlà in carrughju), à scrive la – per u più cù Patricalingua – à leghje l’autori corsi d’oghje è d’eri è à praticà a scrittura, passendu da a poesia – infine rimachjule – à a prosa. È ghjè cusì ch’ellu nascì u mo sbarazzinu chì, strada facendu per andà à a scola, hè mezzu ch’è incuriositu è mezzu ch’è intimuritu da stu muru : chì ci serà daretu ? Chì ci hè davanti !

  • Section lycéenne

Sous la présidence de Marianne Lalliman et de Marceddu Jureczek, le premier prix du concours Musanostra des lycéens en langue corse a été décerné à Lisandru Liccioni.

Présentation de Lisandru Liccioni

Lisandru Liccioni hè un giuvanottu chì porta un forte interessu à a lingua corsa. Hè liceanu in Prima bislingua, cù u prufessore Ghjiseppu Turchini di u liceu Vincensini in Bastia. U cuncorsu Musanostra li hà inspiratu un scrittu à a cumposizione ammaestrata è riccu di spiritu è di risa.

Catégorie jeune de moins de 27 ans

En partenariat avec l’APAJ, l’aide aux jeunes auteurs, Musanostra organisait son prix des auteurs de moins de 27 ans. Le président du jury est l’académicien Erik Orsenna. Sous sa présidence, le jury a choisi le texte de Louise Charrier.

Présentation de Louise Charrier

Auteure d’Un dimanche matin de mai. Nourrie d’une passion dévorante pour la lecture, c’est récemment que je me suis essayée à l’écriture. J’ai trouvé dans cet exercice une manière de renouer avec la langue française, alors même que j’étudiais au Royaume-Uni. C’est pour suivre des études en politique et relations internationales que j’ai quitté la région parisienne pour Londres. Je suis récemment rentrée à Paris pour poursuivre ma formation universitaire. A 22 ans maintenant, j’aspire désormais à m’améliorer dans l’écriture et à persévérer dans cette activité qui me passionne. 


Vous pouvez également aimer :

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *