Après L’Imitation de Bartleby de Julien Battesti et Musa chí parte da Corscia de Jean-Luc Luciani, retrouvez les oeuvres primées cette année par le Prix Musanostra. Les auteurs récompensés seront présents lors des festivals littéraires de cet été organisés par l’association.

Musanostra a décidé de récompenser :

Collectif, Décaméron 2020, Ajaccio, Albiana, 2020

En récompensant Décaméron 2020, Musanostra souhaitait primer la créativité des auteurs et de l’éditeur Albiana en période de confinement. À travers des textes variés, proposés par des auteurs de tous horizons, ce recueil défend l’imagination, le désir et la vie, dans une époque cernée par la maladie et la mort. En ce sens, l’ouvrage répond au but de son illustre prédécesseur : offrir, en temps de pandémie, des récits et des plaisirs communs.

À lire aussi : Tout ce qui faut savoir sur le Prix Musanostra

Musanostra a décidé de récompenser un ouvrage italien :

Milena Agus, Une saison douce, Paris, Liana Levi, 2021

Dans son nouvel ouvrage, Milena Agus traite avec beaucoup de simplicité et de sincérité de l’installation de migrants dans un petit village de Sardaigne. Véritable réflexion sur l’altérité, le roman s’intéresse à la façon dont un lieu est susceptible de générer du commun. Réinvestir un espace. Chercher une voie commune. Retrouver du sens. Ce sont autant de points soulevés avec brio par Milena Agus dans son dernier ouvrage, et qui méritaient d’être salués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *