ARTICLEMarie-France Bereni Canazzi présente Philippe Forest -Je reste roi de mes chagrins publié chez Gallimard, 2019.

Qu’est ce livre ? Un roman, comme indiqué sur la première de couverture ? Mais on est bien proche du théâtre, avec des répliques, des didascalies !

Et de l’essai aussi, beaucoup ; de l’autobiographie, mais si peu si on y réfléchit, même si c’est le Je qui éclaire et parfois parle d’expérience.

Le titre, magnifique et énigmatique, est tiré de  Richard II car Shakespeare, convoqué ici, -tout comme Churchill- apporte quelques clés à qui veut comprendre ce qui se joue . Le monde entier est une scène, pour reprendre les mots du grand auteur anglais, qui n’est pas seul à le penser. 


Un cheminement, un questionnement, des évidences…

De ses goûts, puisqu’il y a une belle place faite à l’Angleterre, de sa culture, du mélange des genres et des formes de créations , à travers des exemples  d’oeuvres , par des portraits…cela semble ambitieux mais c’est cela dont il est question dans cette dernière oeuvre de Philippe Forest.

Pourquoi le spectateur ou le lecteur se retrouve t-il si vite et si formidablement dans les rôles et les personnages ? Est ce là la force du théâtre, de l’art dramatique comme de tout art ?

 Belle réflexion où textes , oeuvres d’art, moments de vie, propos, voix, couleurs, tout se tricote. « De toute éternité la même pièce se joue » nous dit l’auteur page 83

On termine ce livre sur un tableau de Churchill , en quête de luminosité et de couleurs, qui dans Painting is a Pastime souligne l’impact de l’inspiration et du geste créateur pour donner du sens, changer ce qui est, pour transcender, sublimer et ravir « l’oeil des  créatures célestes ». 

Le rôle de l’art en fait, décliné en 278 pages, d’une écriture limpide, vivante, et hypnotique, toute ponctuée de façon originale et efficace ; au départ, comme un aveu « La vie, ma vie, je l’ai toujours vue ainsi : à la façon d’une sorte de spectacle. Ou plus exactement : à la manière d’une répétition. »

C’est décidément l’un de mes auteurs préférés.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *