Que se passe-t-il lorsqu’on passe à côté de l’amour de sa vie ? Dans Nos Rendez-vous, Eliette Abecassis retrace les trajectoires de deux êtres que le destin a séparés. Qui se perdent et se retrouvent, sans que cela ne soit jamais le bon moment.

Par : Audrey Acquaviva

Le roman Nos Rendez-vous d’Eliette Abécassis, paru aux éditions Grasset, évoque un amour qui met du temps à éclore. Le récit et les vies d’Amélie et de Vincent sont ponctués de leurs rencontres au cours desquelles sont montrés l’émoi, les interrogations, les suppositions vécus comme des certitudes, des doutes. Les aspirations et les envies suspendues, étouffées au nom de la peur de ne pas plaire. De ne pas assez plaire. Au nom aussi d’un idéal de vie. D’engagements. D’emblée  les silences s’installent. Quant aux erreurs, elles sont à peines regrettées par manque de confiance en soi. Alors à côté de cet amour, la vie continue et se construit pour chacun ailleurs.

nos rendez-vous d'Eliette Abecassis

Ces rendez-vous le plus souvent manqués sont abordés par le prisme des regards, des émotions et des pensées de deux individus freinés par leur mal-être ou le poids de la famille. Alors que face à l’autre, l’essentiel est tu, le lecteur accède à l’intimité de deux cœurs où chaque entrave touche l’humanité. Ainsi, ces rencontres sont-elles aussi un peu les nôtres. La structure du roman, tout comme le temps qui passe les accompagnent. Et les occasions manquées laissent placent au kairos enfin saisi.

Réflexion d’Eliette Abecassis sur l’amour et l’engagement

A travers ces deux trajectoires, Eliette Abecassis propose une réflexion tout en délicatesse sur l’engagement par rapport à l’autre et surtout par rapport à soi. Sur les renoncements. Même s’il est aussi question d’enfermement et de désamour, notamment avec le savoureux leitmotiv Je ne t’aime plus mon amour de Manu Tchao, le roman parle avant tout d’amour. Celui qui accompagne. Celui qui autorise à être soi, à reconnaître aussitôt l’autre et celui qui fait chavirer. Au final, tous deux vivent cet amour au moment où chacun des deux se choisit.

À lire aussi : Que faire d’un « je t’aime » ?

Parallèlement, l’autrice évoque notre société en plein changement. Notamment la révolution technologique qui joue un rôle de plus en plus grand dans les rencontres amoureuses. Quant au fort ancrage spatial, plus particulièrement urbain, et aux références artistiques, ils permettent de proposer une expérience qui va au-delà des simples personnages.

1 commentaire

  1. Profitons de l’été, saison propice à lire ce roman qui nous plongera dans une réflexion sur notre propre intimité, et notre vie amoureuse… ,Cette présentation du livre par Audrey Acquaviva nous met l’eau à la bouche..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *