Le 1er août, à 17h30, au marché couvert de Calvi, Valérie Perrin, auteure de Trois, prix 2018 de la Maison de la presse pour Changer l’eau des fleurs, évoquera et dédicacera ses oeuvres.

Présentation de Valérie Perrin

Née en 1967, Valérie Perrin est photographe de plateau. Elle est aussi scénariste auprès de son compagnon Claude Lelouch, qu’elle rencontre en 2006.

Mais ce sont surtout ses romans qui vont la faire connaître, dont le premier, Les Oubliés du dimanche, paraît en 2015, et reçoit 13 prix, parmi lesquels Le prix du premier roman de Chambéry 2016, ou encore Le Choix des libraires 2018. Ce roman aborde le thème des relations intergénérationnelles avec beaucoup de sensibilité. Il parle de cette question à travers Justine, une employée d’EPHAD de vingt-et-un ans, et Hélène, une pensionnaire presque centenaire.

Son deuxième roman, Changer l’eau des fleurs, paraît en 2018, et l’on y rencontre Violette, gardienne de cimetière mais aussi de secrets, morceaux de vies, histoires, et bien plus encore, car les gens, qu’ils soient de passage ou des réguliers, trouvent souvent refuge dans sa loge.

Les Oubliés du dimanche et Changer l’eau des fleurs ont connu des succès mondiaux. Ils totalisent plus de deux millions d’exemplaires, traduits dans une trentaine de pays.

En avril dernier, elle publie Trois, le livre qu’elle vient nous présenter lors de ce festival en Balagne. Ce livre parle de l’enfance, de la vie, de la douceur des étés de l’adolescence. Il replonge toute une génération née à la fin des années 70, dans un tourbillon de doux souvenirs au goût de Malabar…

Ses mots sont profonds et empreints d’une sensibilité touchante. Elle nous entraîne sans efforts dans les méandres de ces vies entremêlées ; de ces amis d’enfance qui se retrouvent des années plus tard ; chacun avec un parcours et une vision de la vie différente de celle des autres.

Trois de Valérie Perrin, publié aux éditions Albin Michel

1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.

2017. Une voiture est découverte au fond d’un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l’événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d’enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d’amitié ?

Valérie Perrin a ce don de saisir la profondeur insoupçonnée des choses de la vie. Au fil d’une intrigue poignante et implacable, elle nous plonge au cœur de l’adolescence, du temps qui passe et nous sépare.

Ses précédents romans, Les Oubliés du dimanche et Changer l’eau des fleurs, ont connu des succès mondiaux, totalisant plus de deux millions d’exemplaires, traduits dans une trentaine de pays. En 2018, elle a été récompensée par le prix Maison de la Presse et le prix Choix des Libraires du Livre de Poche ; en 2019, par le prix des Lecteurs.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.